Prendre l’air dans les Vosges après la crise sanitaire

Accueil > Ma Vie Pro > Portrait > ARTICLE "Prendre l’air dans les Vosges après la crise sanitaire"

Portrait

Photo : DR

Prendre l’air dans les Vosges après la crise sanitaire

Alicia Maucourt, 40 ans, est adjointe administrative au CHU de Nancy. Mi-juillet, elle a pu se rendre avec ses deux enfants dans les Vosges pour prendre un grand bol d’air frais après la crise sanitaire liée au Covid-19.

 

Début juillet, les vacances scolaires arrivaient et avec elles tout le soulagement d’une année plus qu’exceptionnelle à l’école. C’était le cas notamment des deux enfants d’Alicia Maucourt, adjointe administrative au CHU de Nancy. Mi-juillet, Juanito, 14 ans, et Louna, 10 ans, se sont rendus avec leur mère dans les Vosges pour une semaine sous le signe du grand air. Ce séjour a pu avoir lieu grâce à la générosité d’un couple de retraités souhaitant offrir un peu de répit à ceux qui ont travaillé dur pendant la crise sanitaire. Ils ont ainsi, par le biais d'un partenaire du C.G.O.S, mis à leur disposition leur appartement en location.

« Nous avons pu prendre le temps de faire le vide pendant une semaine ! »

Au programme : baignades dans les lacs, mais aussi navigation sur un bateau pour quitter la terre ferme le temps d’une journée. « Comme nous venons de Nancy, nous connaissions la région. Mais nous y allons toujours pour seulement un week-end. Cette fois, nous avons réellement pu prendre le temps de faire le vide pendant une semaine », souligne Alicia Maucourt. Un repos bien mérité, surtout pour cette dernière, qui aura vu la crise sanitaire de près, elle qui est chargée de l’accueil des patients au CHU nancéien.

« C’était la première fois que je vivais une crise sanitaire d’une aussi grande ampleur au sein de l’hôpital, raconte l’adjointe administrative. Même si nous voyons actuellement une augmentation du nombre de cas, la pire situation reste celle du mois de mars et avril. » Puis Alicia Maucourt relativise : l’équipe hospitalière est bien mieux organisée et reposée qu’au printemps. Et les vacances n’y sont pas pour rien, car c’est bien connu, après l’effort, le réconfort… surtout au bord de l’eau !

 

> consultez les promotions sur le site Vacances et les offres Solidarités

 

A PARTAGER SUR :