Anxiété : comment faire face ?

Accueil > Ma Vie Perso > Psycho > ARTICLE "Anxiété : comment faire face ?"

Psycho

Anxiété : comment faire face ?

Sensation normale d’inquiétude, l’anxiété peut se manifester de façon excessive et devenir pathologique. Elle envahit alors le quotidien. Comment apprendre à la gérer ?

« L’anxiété est une des formes de la peur, une émotion normale qui nous fait éviter des événements dangereux », témoigne Antoine Pelissolo, psychiatre, professeur de médecine à l’Université Paris-Est, auteur de nombreux ouvrages, notamment « Vous êtes votre meilleur psy ! ». C’est grâce à elle que nous n’allons pas traverser un carrefour bondé de voitures, ou que nous allons fuir un incendie qui se déclare. « C’est une sensation utile en cas de vrai danger. Cependant, parfois, elle se déclenche toute seule, sans cause ni utilité. Elle devient alors pathologique », poursuit Antoine Pelissolo. On distingue trois grands types d’anxiété. L’anxiété généralisée se porte sur de nombreux sujets différents et se traduit par une peur infondée de l’avenir. Les phobies, elles, s’organisent autour de situations concrètes, d’objets ou de personnes : les phobies sociales (l’agoraphobie), les zoophobies (peur de certains animaux). Enfin, les crises de panique se déclenchent sans raison et donnent parfois l’impression que l’on va mourir ou devenir fou.

Les origines de l’anxiété

Naît-on anxieux ou le devient-on au cours de l’existence ? La vérité est à chercher entre ces deux hypothèses. « Certaines personnes ont un tempérament anxieux, qui peut s’expliquer par des raisons biologiques voire génétiques », assure Antoine Pelissolo. Cependant, l’environnement joue un rôle cardinal – des parents angoissés vont transmettre à leurs enfants cet état d’appréhension permanent. Enfin, lorsqu’on a été confronté à un danger réel, l’on peut développer une anxiété excessive dans la vie courante. La personne sujette à l’anxiété souffre de symptômes physiologiques et psychologiques. Parmi les premiers : des palpitations, des bouffées de chaleur, des tremblements, des douleurs à l’estomac, des problèmes respiratoires, des vertiges. Les seconds consistent en des troubles de la concentration, de la mémoire ou du sommeil. Enfin, le comportement de l’individu est altéré. La personne évite les situations anxiogènes, et finit par se replier sur elle-même.

Comment dépasser l’anxiété ?

« On peut s’en sortir par soi-même, en apprenant à se détendre, à faire de la relaxation, à prendre des temps de pause », conseille Antoine Pelissolo. Les thérapies comportementales nous aident à apprendre à éviter les pensées négatives, à modifier progressivement notre comportement en faisant les choses qui nous font peur comme affronter nos collègues ou prendre la parole en public. On peut également entamer une thérapie plus large lors de laquelle on réfléchit sur son histoire et on apprend à regagner confiance en soi. Enfin, dans certains cas, les traitements médicamenteux s’avèrent nécessaires. « Les anxiolytiques sont efficaces à court terme, mais perdent leur efficacité au long cours et comportent un risque de dépendance. Il existe des antidépresseurs pour le traitement des troubles anxieux. Mais le patient doit être accompagné par le prescripteur », conclut Antoine Pelissolo.

En savoir plus

"Vous êtes votre meilleur psy !" de Antoine Pelissolo, Flammarion, 2017.

A PARTAGER SUR :