L’hôpital de Grasse investit dans le vélo électrique

Accueil > Ma Vie Pro > Initiatives > ARTICLE "L’hôpital de Grasse investit dans le vélo électrique"

Initiatives

L’hôpital de Grasse investit dans le vélo électrique

Dans la continuité de son plan de mobilité, le centre hospitalier de Grasse (Alpes-Maritimes) dispose désormais de dix vélos à assistance électrique pour les trajets domicile-travail de son personnel. Initiative pionnière dans le département, cette démarche de mobilité durable suscite un vif engouement depuis son lancement à la rentrée.

 

Depuis début septembre, le centre hospitalier de Grasse propose à la location dix vélos à assistance électrique (VAE) à ses agents, médicaux ou non. L’objectif ? Favoriser la mobilité douce dans leurs déplacements domicile-travail. À l’origine de la démarche, une enquête en lien avec la communauté d’agglomération du Pays de Grasse et auprès des 1 300 agents de l’hôpital avait permis d’identifier un réel besoin de mobilité alternative. « Nous avons remarqué que le personnel utilisait principalement la voiture individuelle pour se déplacer entre leur domicile et le travail, alors que près d’un tiers vivait à 6 km ou moins de leur lieu de travail », indique Walid Ben Brahim, le directeur de l’hôpital.

Fort de ce constat, l’hôpital a décidé de créer son propre parc à vélos. D'une durée de 1 à 3 mois, les locations de vélo sont proposées directement sur le site de l’hôpital pour un abonnement mensuel de 16 euros. Le service a d’ailleurs suscité un vif engouement dès son lancement puisque les vélos se sont arrachés en seulement quelques heures ! « Aujourd’hui, nous avons même une liste d’attente pour louer les vélos, ce qui permet à tous de tester le service tout en permettant un roulement entre hospitaliers. Mais surtout, cela montre que l’initiative répond à une réelle demande et qu’elle fait sens auprès de nos agents », se réjouit le directeur.

Changer les mobilités

Partie intégrante du plan mobilité de l’hôpital, coconstruit avec la communauté d’agglomération du Pays de Grasse, cette mise en place s’incarne comme une première dans le département et une initiative encore rare en France. Pour l’hôpital, elle s’inscrit d’abord dans une démarche environnementale claire. « À terme, l’objectif est de convaincre les hospitaliers de financer leur propre vélo et de devenir ambassadeurs de ce moyen de déplacement alternatif autour d’eux », précise Walid Ben Brahim. Et ce n’est pas tout ! Ces objectifs du projet répondent également à une problématique de santé, afin d’agir en faveur du bien-être physique et mental des agents.

Pour la suite, l’hôpital espère améliorer l’aspect logistique avec la gestion des parkings, jusqu’alors pris d’assaut par les voitures. S’ils représentent un investissement conséquent pour l’hôpital (près de 2 000 euros par vélo), l’heure est à la finalisation du projet et de ses infrastructures dédiées. « Des travaux sont en cours pour la construction d’un abri à vélos sécurisé avec badge, et des douches sont d’ores et déjà disponibles dans l’ensemble des bâtiments de l’hôpital », conclut Walid Ben Brahim.

 

 

A PARTAGER SUR :