À Limoges, un service d’urgence dédié aux seniors

Accueil > Ma Vie Pro > Initiatives > ARTICLE "À Limoges, un service d’urgence dédié aux seniors"

Initiatives

Photo Istock

À Limoges, un service d’urgence dédié aux seniors

Depuis fin 2014, le CHU de Limoges accueille une unité de médecine d'urgence de la personne âgée, la Mupa. Une première en France.

 

Le vieillissement général de la population et la forte concentration des plus de 75 ans autour de Limoges ont provoqué depuis plusieurs années un afflux de plus en plus important des seniors au service des urgences du CHU de Limoges. Face à cette situation, les hospitaliers ont eu l’idée de créer un service dédié – la Mupa – afin d’améliorer la prise en charge des personnes âgées polypathologiques.

Intégrée au service des urgences, cette unité est en fait rattachée au service de médecine gériatrique de l’établissement. Elle assure une prise en charge de A à Z des patients âgés hospitalisés avec une évaluation gériatrique. Concrètement, les patients sont accueillis par une équipe de spécialistes des maladies affectant les seniors : deux médecins gériatres et trois infirmières gériatres. Une assistante sociale et une secrétaire complètent la formation. La Mupa est ouverte tous les jours entre 8 h 30 et 18 h 30, 75 % des admissions de personnes âgées ayant lieu en journée.

Favoriser l’anticipation de la prise en charge médicale gériatrique de ces patients

Les objectifs de cette unité sont multiples : diminuer la durée moyenne du temps de passage aux urgences, favoriser l’anticipation de la prise en charge médicale gériatrique de ces patients, favoriser leur retour à domicile et, bien sûr, éviter les réhospitalisations. Sans oublier que, depuis sa création, elle permet aux médecins urgentistes de se recentrer sur la prise en charge des urgences vitales.

Un an après sa mise en place, 2 250 patients avaient été dirigés vers ce service, avec des premiers résultats encourageants, à commencer par un temps de passage aux urgences diminué de 3 h 35, un taux de retour à domicile de 35,4 % – contre 20,7 % avant sa création – et des réhospitalisations entre 48 et 72 heures de l’ordre de 1,25 %, et de 2,8 % pour celles à 30 jours.

Fort de ce succès, le CHU de Limoges a été récompensé en 2017 par le premier prix FHF – FMA (Fondation Médéric Alzheimer) qui valorise les initiatives améliorant l’accueil et la prise en charge à l’hôpital des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs. Une expérience qui commence à faire des émules dans d’autres villes comme Amiens ou Nice par exemple.

 

A PARTAGER SUR :